fbpx

Orange: la quatrième couleur du vin

De l’orange avec du blanc

Si vous prenez des raisins blancs et que vous laissez le jus être en contact avec les peaux, la pulpe des baies, les pépins, voire parfois les rafles, alors vous obtiendrez un vin orange. Il tire donc son nom de sa teinte orangée, obtenue après macération plus ou moins longue du jus de raisin et de ses parties solides. Blanc, orange, rosé, rouge. Le vin orange se trouve quelque part entre le vin blanc et le vin rouge, mais avant le rosé. Le vin orange c’est un vin blanc vinifié comme un vin rouge. Le rosé c’est un vin rouge vinifié comme un vin blanc…

Une mode ?

Le vin orange n’est pas une mode puisqu’il est apparu il y a plus de 4’500 ans, en Géorgie. La macération des peaux permettant de mieux conserver les vins, et souvent de s’affranchir des sulfites, les producteurs de vins naturels les ont remis au goût du jour.

Caractéristiques et nouveaux horizons gustatifs

Les caractéristiques du vin orange peuvent varier considérablement selon les cépages utilisés, la durée de macération et le type d’élevage. A la croisée du vin blanc et du vin rouge, la quatrième couleur ouvre de nouveaux horizons gustatifs, un subtil mélange tannique et minéral. Souvent doté d’un fort caractère en bouche, on lui attribue généralement des arômes d’agrume, des notes torréfiées et une amertume plus ou moins prononcée.

Chez deraisin.ch, nous aimons particulièrement les vins oranges aux arômes complexes, d’abricots, d’agrumes et de fleurs et nous privilégions les macérations courtes afin que le vin conserve une belle tension et une grande fraîcheur.

Laissez-vous séduire par l’un de nos vins oranges: